News

le djembé et l’écologie

Par adama toure, 6 octobre 2016

0

Au Mali, le bois le plus utilisé dans l’artisanat est le Guéni  (Pterocarpûs Erinaceus). On y taille des masques, des djembes, des lames de balafons, des planches pour la menuiserie…. mais pas seulement ! Car  90% du Guéni est utilisée pour le bois de chauffe (sous forme de charbon essentiellement). Par exemple, à moins de 50 km de Bamako, la forêt classé de la Faya est parsemée d’énormes tas fumants : du bois de toutes essences confondues en train d’être transformé en charbon pour être vendu a Bamako.

Cette ressource doit être impérativement gérée par les services des Eaux et Forêts sous peine de laisser des milliers d’artisans sans travail dans un avenir proche. Or, si les autorités sévissent parfois envers des artisans de la place de Bamako (le marché de l’artisanat se trouve à 100 m du service…), en revanche,  les agents se risquent moins en forêt …

C’est la raison pour laquelle la priorité n’est pas d’arrêter de fabriquer des djembés ou des masques. Surtout pas ! Et ceux qui conseillent de ne plus acheter de djembé africain à cause de la déforestation ne connaissent pas bien le terrain. Car alors le Guéni et les autres bois précieux partiraient intégralement en charbon de bois, produit a faible valeur ajoutée (par rapport à l’artisanat) et sans dimension culturelle.

Il faudrait d’abord que les services des Eaux et Forêts aient les moyens matériels et les compétences humaines pour bien gérer les forêts.. Afin d’obtenir par exemple un label Ecocert sur les produits artisanaux , ce qui protégerait durablement la filière.

Et l’acheteur final (occidental informé en général)  peut orienter son choix vers les fabricants les plus écolos : ceux qui font du reboisement, qui s’investissent dans la préservation de la nature ou dans des campagnes de sensibilisation… Citons la marque Kangaba (www.kangaba.com) qui fabrique ses djembés à Bamako au Mali. Elle intervient dans les 3 secteurs : campagne de reboisement (un djembé acheté, un arbre planté), préservation de la nature en distribuant des cuiseurs économiques en bois, et sensibilisation à l’environnement en réalisant un parc dans Bamako.

 27.07.07 DUGURAKORO (5)

Un djembé taillé, un arbre planté : campagne de reboisement menée par la marque Kangaba.. Source www.kangaba.com

 


Répondre

Vous devez être connecté pour commenter.